Tuto rallonge de manteau de portage

Hum… difficile de trouver un nom (et donc un titre à ce billet!) à la petite “chose” que je vous propose aujourd’hui sous la forme d’un tuto couture…

Pour la petite histoire…

[Vous couperez rarement à la petite histoire… :p ]

Lorsque l’on porte Bébé, que ce soit en porte-bébé ou en écharpe, il n’est pas toujours simple de se couvrir: couvrir Bébé + se couvrir soi face aux frimas de l’hiver (automne/printemps selon votre localisation géographique ;))…

Sur le marché de la puériculture, il existe ce que l’on nomme des capes de portage, des manteaux de portage, des couvertures de portage… qui coûtent… un bras (parfois deux! sic). Alors bien sûr, les produits sont bien finis, attractifs même parfois je dirais, mais quand on y réfléchit à deux fois (deux valent mieux qu’une! :p)… ces produits (attention, cela n’engage que moi) ne sont pas si pratiques que cela car:

  • que faire de votre manteau quand vous n’avez plus de ventre, plus de Bébé à porter? –> au placard les 200 euros!
  • que faire si vous ne trouvez pas ces produits à votre goût, trop “sportwear” par exemple, ou si les couleurs, la forme ne vous plaisent pas?
  • que faire quand on a déjà quinze mille (Oui bon ok. J’exagère… à peine :p) manteaux qu’on aime et qu’on a envie de continuer à porter?
  • que faire si vous n’avez tout simplement pas le budget????
  • que faire quand vous voulez que le papa porte également Bébé? Investir dans un manteau de portage homme… en plus? AAAaaah!!!

Pour toutes ces raisons, je me suis mise à l’ouvrage et ai décidé de me nous (MaMoitié ❤ et moi-même) confectionner une “rallonge de portage”, une “extension de portage” à installer sur nos manteaux respectifs. Si vous me suivez depuis quelques temps déjà, vous savez que je suis une aficionados des rallonges ;)… et donc pourquoi ne pas nous coudre une rallonge qui irait, peut-être pas sur tous, mais sur quelques uns de nos manteaux à tous les deux?

J’ai réfléchi à la question et ai donc cousu notre rallonge-manteaux de portage! 🙂

Cette rallonge de portage s’adapte sur quatre de nos manteaux/vestes (ce qui est déjà pas si mal je trouve), principalement des vêtements d’hiver adaptés aux sports d’hiver puisque l’objectif premier était de pouvoir sortir avec Bébé bien au chaud alors que nous devions passer Noël dans la neige et le froid (♫Vive le vent! Vive le vent! Vive le vent d’hiver! ♫ 🙂 )

Je n’avais jamais prêté attention à cela… mais il s’avère que la fermeture zippée de ces manteaux est identique: la longueur est différente bien sûr (mais ça, on s’en fiche!) mais le calibre des dents est le même… ce qui m’arrangeait bien donc!

Je n’ai même pas eu à acheter de fermeture à glissière (en mode Défi 2016 donc 😉 ) car j’ai tout simplement récupérée celle d’un vieux gilet de MonHomme. Pour la taille (hauteur) de la bête, j’ai rajouté quelques centimètres à la hauteur de la fermeture Eclair.

Les fournitures:

  • 40 x 100 cm tissu polaire tout doux (tissu intérieur)
  • 40 x 100 cm polaire très épaisse (tissu extérieur) (pour la pluie fine c’est suffisant et quand il pleut des cordes, perso, je ne sors pas avec Bébé donc pas besoin de plus 😉 mais vous pouvez prévoir un tissu supplémentaire imperméable)
  • 1 fermeture à glissière 70 cm séparable
  • 25 cm de passepoil
  • 1 élastique rond 3 mm
  • 1 stoppeur arrêt cordon 
  • 2 oeillets (mais vous avez possibilité de les faire à la MAC aussi)

Les compétences techniques:

Conseils techniques:

  • Si l’épaisseur à coudre pose problème à votre fidèle MAC, utilisez l’astuce suivante pour l’aider à passer! 🙂
  • N’oubliez pas de changer d’aiguille pour passer ces épaisseurs si besoin…

Le tuto de notre rallonge pour manteaux de portage:

Rq: toutes les mesures affichées sont en cm.

  1. Découper les deux pièces de tissu (intérieur + extérieur) selon le schéma suivant: 
  2. Recouper la poche (dans les deux tissus) selon le schéma suivant: utiliser un grand bol ou une petite assiette ronde pour dessiner l’arrondi 
  3. Poser le passepoil sur les bords des poches (le passepoil est pris “en sandwich” entre les deux tissus -extérieur + intérieur/doublure- formant la poche) –> suivez la technique de pose du passepoil ici si besoin.
  4. Coudre au point zigzag les bords de la poche marqués par des épingles sur la photo suivante: 
  5. Poser la poche sur la partie extérieure sur l’endroit (polaire épaisse) selon le schéma suivant et coudre en faisant un petit revers:  

    Poche, épinglée, avant d’être cousue

     

  6. Poser les oeillets, puis le cordon élastique selon le schéma suivant: 
  7. Poser la fermeture (en deux parties) de chaque côté de l’ouvrage, à 2 cm à partir du bas: chaque partie de la fermeture est cousue en étant prise en “sandwich” entre les deux pièces de tissus (extérieur et intérieur), endroit contre endroit, avec un pied à fermeture à glissière –>cf tuto explicatif ici.
  8. Retourner l’ouvrage sur son envers et fermer le bas par une couture droite.
  9. Retourner l’ouvrage à l’endroit, faire un ourlet intérieur d’1 cm environ en haut de la rallonge et coudre l’ensemble par une couture droite ou fantaisie

PRECISION: la poche n’est pas indispensable mais personnellement, j’apprécie de poser mes mains sous les petites fesses de Bébé. Cette poche permet donc de relâcher les bras et de mettre mes mains au chaud par la même occasion! 😉

Les photos de notre rallonge de portage: 

Rallonge de portage manteau n°1 Papou

rallongeportage3

 

Rallonge de portage manteau n°2 Papou

Rallonge de portage manteau n°1 Mamoun (Bibi donc ;))

NB: manque le manteau n°2… faut que je fasse une tite photo… un de ces jours promis! 🙂

Les avantages d’une rallonge-manteau de portage:

  • le prix!!!
  • ET, comme vous pouvez le constater sur les photos, la possibilité de descendre (ou remonter) la fermeture à l’endroit le plus adapté pour le confort de Bébé (s’il dort, s’il veut voir autour de lui, s’il y a du vent, s’il a chaud,…), possibilité que n’offrent pas la plupart des manteaux de portage… et qui s’avère être un très GROS AVANTAGE à l’usage, si j’en juge mes 10 années d’expérience en la matière! 😉

Conclusion

Cette rallonge de manteau de portage est devenu un indispensable ici, tant et si bien que je pense même en faire une version un chouïa plus légère pour le printemps! 🙂

Et je me dis que ce pourrait faire également un chouette cadeau de naissance non?

NB: Si vous vous lancez, n’hésitez pas à poster une petite photo en commentaire! 🙂

Advertisements

Tuto chemin de table express

Pour la petite histoire…

Cela fait maintenant plus de dix ans (pfiouuuu… déjà!) que nous avons dans notre salle à manger cette grande table en bois massif venue tout droit du Mexique (il paraît… J’ai jamais vérifié en fait ^^). C’est exactement la table que nous recherchions car 1- nous apprécions les grandes tablées 2- nous rêvions d’une famille nombreuse ❤ . J’aime voir du monde (“mon” monde ❤ ) autour de cette table et j’aime faire en sorte que cette dernière soit à notre image. Une petite touche de fantaisie sur une table sobre et authentique, voilà le tableau qui me sied! 🙂

C’est pourquoi, il y a quasiment toujours sur cette table un chemin de table en accord avec mon humeur du moment, la saison ou la fête du jour. Je ne suis pas fan des nappes (j’aime trop notre table pour la cacher 🙂 et détacher les nappes… je sais pas faire :p) mais un joli chemin de table, ça, j’adooore!

Alors aujourd’hui, juste avant de choisir les tissus pour en faire un nouveau… pour offrir à une amie (à noter donc: chemin de table = idée cadeau décoration pour Madame ;)) je partage avec vous le tuto ultra-simple et rapide utilisé pour faire notre chemin de table Noël 2015, dernier chemin de table en date à être sorti de notre atelier ré-créatif! 😉

Les fournitures:

Pour une table de 220 cm sur 90 cm de large, ce chemin de table mesure environ 160 cm sur 70 cm de large.

  • Tissu central: 50 cm sur laize (ici: 140 cm)
  • tissu tour: 30 cm sur laize (140 cm également)

Le tuto du chemin de table express:

Mon objectif: faire simple avec le moins de tissu possible. Je ne vais donc pas faire de raccord avec un angle comme on le voit souvent car cela demande plus de tissu que ce que j’avais alors sous la main 😉

  1. Surfiler votre tissu central tout autour.
  2. Couper trois bandes de 10 cm de large dans le deuxième tissu.
  3. Couper une bande en deux pièces identiques ( 2 x 70 cm).
  4. Surfiler ces 4 bandes tout autour.
  5. Piquer les deux bandes (les plus longues) de chaque côté du tissu central comme sur le schéma ci-dessous: tutochemintable1
  6. Piquer les deux bandes (les plus courtes) de chaque côté du tissu central comme sur le schéma ci-dessous: tutochemintable2
  7. Faire un petit ourlet tout autour. 
  8. Repasser l’ouvrage en aplatissant bien les coutures (vous pouvez repasser entre chaque étape: c’est encore mieux! :))

Les photos de notre chemin de table de Noël:

Surfilage à la surjeteuse mais au point zigzag sur une MAC classique cela le fait très bien aussi 🙂

“Tombée en amour” de ce tissu! J’adore c’te bouille! lol

Vu d’en haut, c’est toujours plus beau 😉

Ambiance festive un soir de décembre

Et oui! Le Père Noël était chez nous! 😉

Noël est passé… au placard le chemin de table spécial “december” 🙂 …

… Place à un des chemins de table que j’aime voir sur notre table entre deux occasions… Oui je suis d’accord avec vous: un petit coup de fer ne serait pas du luxe! 😉

NB: Vous trouverez dans les semaines à venir sur ce blog d’autres tutos de chemins de table, simples et rapides à réaliser car je commence à en avoir une petite collection 😉 et aucun n’est cousu de la même façon! 🙂 De plus, je trouve que le chemin de table est un joli cadeau de décoration, simple à réaliser, auquel on ne pense pas forcément 🙂

Et chez vous? Plutôt nappe ou chemin de table? 🙂

NB: n’hésitez pas à poster une petite photo de votre chemin de table si vous utilisez ce petit tuto perso… Cela me fera très plaisir! 🙂

Tuto guirlande “Saint Valentin” <3

Certains considèrent que la Saint Valentin est une fête “commerciale” et, volontairement, la boudent… Je fais partie de ceux qui pensent que rien ne nous oblige à acheter, acheter, acheter,… quelque soit la fête! Et donc que ce soit à la Saint Valentin ou la Saint Glinglin :p , je n’achète rien. Je couds, cuisine, “pâtisse” ;), écris, chante (non pas chante: je suis réaliste! lol),… Bref je donne un peu (beaucoup, passionnément, à la folie) de moi-même pour faire plaisir à ceux que j’aime.

Et chez nous, la Saint Valentin, ce n’est pas seulement la fête des amoureux mais également la fête de ceux qui s’aiment et c’est pourquoi nous la fêtons en famille! 🙂 Nous voyons la Saint Valentin comme une occasion de plus de se dire que l’on s’aime… alors on ne va pas s’en priver! ❤

Ce jour-là, nous rajoutons un peu de couleurs sur notre table (c’est souvent du rouge ou du rose j’avoue), et quelques coeurs, souvent sous la forme de gourmandises (on ne se refait pas! ;))…

Cette année, j’ai décidé avec mes Zouzous de confectionner une guirlande spéciale Saint Valentin pour la salle à manger: ils ont choisi les chutes de tissu et je me suis lancée dans une petite cousette, rapide mais efficace (tout ce que j’aime donc! :)).

Pour tout vous dire, cette guirlande de coeurs aura un double emploi: la Saint Valentin d’un côté et quelques anniversaires à venir de l’autre, à la demande de mes Donzelles (mon petit Prince préférerait que j’en couse une identique mais avec des étoiles). Et à bien y réfléchir, je me dis qu’elle serait sympa aussi comme décoration dans une chambre de petite fille jolie ❤

Les fournitures:

  • des chutes de tissu de plusieurs couleurs, matières pour les coeurs.
  • 20 pièces de tissu (assez épais pour plus de tenue) 12.5 cm x 16.5 cm (ici 2 tissus différents: 1 en lin, 1 en coton très épais).
  • du ruban (ici 2 différents) de 4 mètres de long (=longueur de la guirlande).

Les compétences techniques:

  • à la MAC: le point droit, le point zigzag pour surfiler
  • et.. et bin c’est tout! Fastoche donc! 🙂

Le tuto de la guirlande “coeurs”:

  1. Surfiler les 20 pièces de tissu de 12.5 X 16.5 cm.
  2. Découper les 20 coeurs dans les chutes de tissu sélectionnées.applique coeur
  3. Coudre ces 20 coeurs sur les 20 pièces de tissu, à 4 cm du haut de la pièce, avec un petit point zigzag serré (2.0/1.0 sur une MAC électronique).
  4. Disposer endroit contre endroit chaque “binôme”.
  5. Coudre selon le schéma suivant: guirlande1
  6. Couper selon le schéma suivant: guirlande2
  7. Retourner l’ouvrage et surfiler le haut (les deux bords ensemble). 
  8. Disposer tous les 20 cm un fanion sur un des rubans de 4 m.
  9. Poser le deuxième ruban par-dessus et coudre l’ensemble selon le schéma suivant: guirlande3
  10. Y a plus qu’à accrocher votre guirlande, du côté qui vous arrange, à l’endroit qui vous arrange… aussi! 😉

Les photos de la guirlande “Saint Valentin”:

La version guirlande Saint Valentin:

La version guirlande anniversaire girly:

 

En attendant le jour J, au placard la guirlande lovemade! Et maintenant, en cuisine, histoire de faire des cookies en forme de coeur, des sablés en forme de coeur, des macarons en forme de coeur,…,
bref: quelques petites douceurs pour mes grands gourmands! ❤

Et chez vous, ça coud et/ou ça cuisine pour la Saint Valentin?

NB: si vous utilisez mon petit tuto, n’hésitez pas à poster votre réalisation sous ce post! Cela me ferait un très grand plaisir! 🙂

 

 

 

 

 

 

Tuto monstre croqueur de cauchemars

Aujourd’hui, un petit tuto couture, le premier de la série! 🙂 Et on commence par…

La petite histoire!

[Bin va falloir vous y habituer… J’aime les petites histoires! lol]

A la maison, il n’y a pas de monstres à traîner sous les armoires ou les lits… parce que nos Zenfants n’y croient pas tout simplement! Ouf!

C’était sans compter notre Bébounette (4 ans) qui depuis la semaine dernière en a aperçu 1 traîner par là (mince de mince)… D’où est-il sorti celui-là? Je pense qu’il s’est extirpé d’un dessin animé pour les plus grands dont elle a vu quelques images malgré notre surveillance… Bon en même temps, ce n’est pas si grave car cela arrive à tous les enfants, même les plus grands (vous savez, ceux qu’on appelle des adultes :p). Mais n’ayant pas envie que ce monstre s’installe dans son lit, j’ai pris les devants!

C’était donc parti pour confectionner un gentil monstre qui mange les méchants monstres, les cauchemars et les mauvais rêves en général! Bin oui! Autant qu’il soit doué et polyvalent ce gentil monstre croyez pas?! 😉

Il y a tout un tas d’exemples de gentils monstres avaleurs de mauvais rêves sur la toile… sauf qu’avec leurs grandes dents, je trouve qu’ils font un peu peur quand même. Alors l’idée de mettre une fermeture zippée en guise de bouche est excellente mais cela donne déjà un air un peu sérieux à l’animal… Inutile donc d’en rajouter à mon sens. Ici, j’ai choisi de mettre la bouche très bas pour que MaBébounette puise poser sa petite tête sur le gentil monstre (elle adore faire ça avec tout ce qui est rembourré!) sans être gênée. J’avais également relevé le coin de la bouche en faisant un petit point de couture (histoire de lui faire un petit sourire en coin ;)) mais ça ne plaisait pas à MademoiselleSaitCeQu’elle… NeVeutPas!

Exit donc et tant pis: notre gentil monstre ne sourit pas car

“tu comprends Maman, il faut qu’il soit sérieux pour bien faire son travail!”.

Ah bin oui, vu comme ça! 😉

Côté fournitures, comme j’ai un défi en cours… et bien je n’ai utilisé que des chutes de tissu et mercerie en stock! 🙂 Alors j’avoue, le tissu à coeurs est un peu grand pour une chute… mais d’une part, je ne savais pas quoi faire avec ce morceau de 40 cm sur 30 cm et d’autre part, j’aurais pu tout aussi bien prendre deux, voire trois ou quatre, petits bouts pour le remplacer 😉

Le matériel:

  • une feuille blanche 21×29.7 (pour le patron)
  • 3 pièces de tissu dans ces mêmes dimensions
  • des chutes de tissu de couleurs (assorties ou non, ça c’est vous qui voyez!), blanc et noir pour les yeux
  • 1 fermeture à zip de 15 cm
  • des rubans
  • de la ouate de rembourrage: 3 grooossses poignées

Les compétences techniques:

Le tuto du gentil monstre:

1- Préparation du patron: prendre la feuille blanche et la découper selon le schéma ci-dessous.

2- Utiliser ce patron pour découper 3 morceaux de tissu: 1 pour l’avant de la bête, 1 pour l’arrière et 1 pour l’intérieur (ce qui permettra à Pitchoune de mettre aussi quelques petits trésors à l’intérieur ;))

Surfiler vos 3 pièces de tissu.

3- Positionner 4 petits triangles (5 cm de côté) pour les oreilles et les coudre au point zigzag.

4- Imprimer et découper les cercles pour les yeux et l’étoile.

appliqués yeux étoile

5- Coudre au point zigzag et/ou au point bourdon les appliqués des yeux et de l’étoile.

Positionner votre petite étiquette si vous en avez une ou un joli ruban replié! Tant qu’à faire, cousez la chose à l’endroit… pas comme moi quoi! LOL :p

6- Poser la fermeture zip à la hauteur qui vous convient.

7- Piquer selon le schéma ci-dessous les 3 pièces ensemble, les 2 pièces fantaisie endroit contre endroit.

8- Couper l’angle au niveau de chaque oreille.

9- Retourner l’ouvrage.

10- Remplir de ouate de rembourrage, suffisamment pour éviter les plis disgracieux, pas trop non plus pour que Pitchoune puisse glisser facilement sa menotte et des petits trésors dans la gueule de son monstre.

11- Fermer l’ouverture par une couture invisible à la main en prenant bien les 3 pièces ensemble.

12- Coudre des rubans colorés noués ensemble, à la main, sous l’oreille de votre choix.

Les photos de Paillette:

Oui Paillette, c’est le nom de notre gentil monstre! 🙂

Monstre gueule ouverte et un peu flou (sorry)

Monstre gueule ouverte et un peu flou (sorry)

Cette nuit, Paillette, LA gentille monstre croqueuse de mauvais rêves, est donc entrée en action. Au petit matin, je suis venue aux nouvelles:

– Alors il a rempli son rôle ce gentil monstre?

– Bin il n’a pas eu besoin parce que c’est moi qui ai avalé le monstre qui était dans mon rêve!

😀

NB: si vous utilisez ce tuto, n’hésitez pas à partager dans les commentaires vos versions personnelles de Paillette! 😉

Tuto flocon au crochet [ExpressionFiberArts]

Pourquoi un tuto crochet?

Je croyais que c’était Miss Tuto COUTURE????

Vi vi c’est ça… mais c’est aussi un peu de tricot, un peu de crochet,… Mais bon, ça ne tenait pas dans le titre: trop long! :p

Pourquoi un flocon?

Il neiiiiige! Bon pas chez nous (snif snif) mais dans une bonne partie de la France (ENJOY petits veinards! :)). De plus, ma DreamTeam et moi-même avons eu la chance de passer Noël dans un endroit magique où cela sent bon le bois, le chocolat chaud et… le bon fromage! 😉 (Moi? Gourmande? Si peu si peu :p). Pour la première fois, nous sommes partis tous les 8 (l’aventure XXL!) et notre Club des 5 ❤ a goûté aux joies de la neige, de la luge et des balades en famille en montagne. C’était juste “supeeeer Mamannnn! C’était supeeeeeeeeeeeeeeer!!!” 😉 et à notre retour, sous notre sapin, chacun de nos Zouzous a trouvé un flocon réalisé au crochet: leur premier flocon! 😉

Pour eux, ce flocon est donc un petit souvenir de ces chouettes vacances poudrées et un brin magiques (Aahhh Noël! Oui je suis une inconditionnelle de Noël!). Ils ont donc reçu leur premier flocon car ils ont obtenu leur diplôme “es luge” décerné par Maman/Papa! 😉 Quand on s’attaquera au ski de fond et de descente dans les années à venir, j’ai bien l’intention de leur en offrir un autre (d’une autre couleur, sur un autre modèle très certainement).

Mais à bien y réfléchir, je me dis que ce petit flocon au crochet serait également super chouette pour décorer un sapin de Noël! Si vous cherchez une petite décoration “vite fait bien fait” pour Noël prochain (ça va: vous avez un peu de temps devant vous :p), c’est ce qu’il vous faut!

Le flocon au crochet en images:

FLOCONCROCHET

FLOCONCROCHET7

4 de mes 5 petits “flocons” préférés! ❤

Le matériel pour un flocon:

  • un peu de laine (ou fil coton) 2-2.5-3-3.5 (à vous de choisir! ici du 3 en laine pailletée)
  • un crochet 2-2.5-3-3.5 (selon le fil choisi)
  • une aiguille à laine
  • une paire de ciseaux à laine
  • des épingles
  • un bout de carton épais 20x20cm environ (pour être à l’aise)
  • un chouette tuto! 😉

Les compétences requises:

NB: merci à KnitSpirit, CrochetCocoon et LesPtitesMimines pour les vidéos explicatives de chaque technique! 🙂

Le tuto du flocon au crochet:

J’ai choisi celui d’ExpressionFiberArts car je le trouve tip top caviar et très très clair. De plus, le résultat est exactement celui que je recherchais! Bon ce tuto est en anglais… alors pour les non initiés, je l’ai traduit sous le lien Youtube.

Le tuto d’ExpressionFiberArts en français:

  • 1 magic ring double
  • 5 mailles chaînettes
  • *1 bride
  • 2 mailles chaînettes* répétées 4 fois
  • resserrer le magic ring double
  • 1 maille coulée dans les 5 m.c. du début
  • 3 mailles chaînettes
  • 3 brides dans la 1ère bride
  • *2 mailles chaînettes
  • 4 brides dans la bride suivante*
  • *à répéter tout le tour
  • 1 maille coulée dans la 3ème maille chaînette
  • 1 maille coulée dans la 2ème bride
  • 1 maille coulée dans la 3ème bride
  • *1 maille coulée dans l’espace vide
  • 3 mailles chaînettes dans ce même espace
  • 1 maille coulée dans ce même espace
  • 5 mailles chaînettes dans ce même espace
  • 1 maille coulée dans ce même espace
  • 7 mailles chaînettes dans ce même espace
  • 1 maille coulée dans ce même espace
  • 5 mailles chaînettes dans ce même espace
  • 1 maille coulée dans ce même espace
  • 3 mailles chaînettes dans ce même espace
  • 1 maille coulée dans ce même espace*
  • 1 maille coulée dans chaque bride à suivre
  • * à répéter tout le tour
  • arrêter son fil en le passant dans la dernière maille
  • rentrer sur l’envers le fil de départ
  • conserver ou rentrer sur l’envers le fil de fin selon ce que vous voulez en faire

RQ: sur deux flocons (le rouge et un rose, j’ai omis volontairement, pour varier un peu, l’étape des 5 mailles chaînettes dans le dernier tour.

Pour bloquer le flocon:

  • mouiller l’ouvrage (vous pouvez rajouter à cette eau soit un peu de colle soit un peu de sucre pour durcir le flocon. Personnellement, j’ai opté pour le sucre… car plus simple à dissoudre)
  • piquer 1 épingle dans chaque pointe du flocon sur le carton.
  • laisser sécher complètement.

Critiques et difficultés rencontrées:

  • Euh… bin… aucune: le tuto est limpide et c’est un vrai plaisir de le suivre! 🙂 Donc même si vous débutez, foncez! 🙂
  • Comptez entre 15 et 30 minutes selon votre dextérité 🙂
  • Résultat: impeccable, ce flocon au crochet fait son petit effet!

Ma note pour ce tuto crochet:

étoilemisstuto étoilemisstuto étoilemisstuto étoilemisstuto étoilemisstuto

Un grand MERCI donc à ExpressionFiberArts! 🙂

A vous de jouer et de poster vos réalisations ci-dessous!
Je mettrais ma préférée à la Une de ce billet… si ça vous dit!
🙂

Tuto mitaines homme [tricot]

[Free knitting pattern : mitts for men]

Dans la catégorie “petits cadeaux pour homme” en l’occurrence ici, pour MonHomme ❤ , je partage avec vous le tuto des mitaines que j’ai confectionnées cette année pour MaMoitié! 🙂

Je suis une aficionados des mitaines au tricot: cette année, je crois en avoir tricotées plus d’une dizaine! En fait, j’aime ces petits travaux d’aiguille car ils permettent de tester de nouveaux points et d’avoir un joli petit cadeau, pratique et apprécié en automne comme en hiver 🙂

J’ai notamment tricoté 5 nouveaux modèles pour mes Zouzous ❤ que vous pouvez voir ici. Aujourd’hui, c’est donc le tour des mitaines pour homme -modèle 2016 by Miss Tuto donc ;).

Choix du point fantaisie:

Pour la petite histoire (ah bin je vous avais prévenus: je suis un peu bavarde! 😉 ), je recherchais un point qui soit “masculin“… Alors je sais bien que ceci est subjectif mais j’avais envie que l’on sache au premier coup d’oeil que ces mitaines étaient destinées à un homme. Sur la toile, on trouve pas mal de modèles de mitaines pour homme avec des torsades… Ce n’est pas à mon goût (pour un homme j’entends), ni au goût de MonDouble <3. Donc… il me fallait trouver un autre point fantaisie. Et j’ai eu une illumination! Des carreaux! Et si je reproduisais des carreaux au tricot?! En voilà une idée qui me séduit!

J’ai donc cherché et comme “qui cherche trouve”… Voilà le point fantaisie que j’ai tricoté:

Tuto mitaines homme:

Le matériel:

  • laine aig.4 (avec un certain % de laine pour que ce soit plus chaud)
  • aiguilles à tricoter 3.5
  • ciseaux à laine
  • aiguille à laine

Les techniques à maîtriser:

Merci à Gaëlle (alias KnitSpirit), Phildar et Bergère de France (pas de jaloux 😉 ) pour les vidéos 🙂

La taille:

Pour la taille, je suis partie sur les tailles de gants (de 7 à 10 pour les hommes). Le tuto ci-dessous correspond à une taille 9. Pour réduire d’une taille, il suffit de diminuer le nombre de mailles initiales de 5. Pour augmenter d’une taille, rajoutez 5 mailles.

Le tuto:

  • Monter 46 mailles (multiple de 5 + 6)
  • Tricoter 16 rangs en côtes 2/2
  • rangs 1 – 3 – 5 – 6 : tricoter endroit
  • rangs 2 – 4 : 1 m. lisière, 4 m. envers, * 1 m. endroit, 4 m. envers *, répéter de * à *; terminer par 1 m. lisière
  • répéter ces 6 rangs 8 fois au total
  • tricoter 8 rangs en côtes 2/2
  • rabattre les mailles souplement.

Les finitions:

Coudre les bords en laissant une ouverture de 6 cm environ (pour le passage du pouce) à 21 rangs après le bord côtes.

Les photos des mitaines homme au tricot taille 9:

Les mitaines pour homme de Miss Tuto

Alors les mitaines, ça vous… botte? 😉 😀
A vos aiguilles… tricotez! 😉

Et si vous suivez mon petit tuto perso pour faire plaisir à Monsieur, n’hésitez pas à poster vos réalisations ci-dessous! Cela me fera trèèès plaisir! 🙂